EN PRATIQUE

L'intervention de votre avocat va se dérouler de la manière suivante :

Taking Notes

Premier contact téléphonique

Ce premier contact a pour objectif de :

  • Evoquer votre situation

  • Déterminer si l’assistance d’un avocat est nécessaire

  • Fixer un premier rendez-vous.

Consultation

Lors de ce premier rendez-vous, votre avocat va entrer dans les détails de votre situation.

Elle vous exposera les différentes stratégies de résolution du litige possibles et leur chance de succès.

Cette première rencontre dure en principe 1h et n’est pas facturée si une convention d’honoraires est ensuite signée.

Mais il est également possible de consulter votre avocat sur un point spécifique sans qu’une intervention ultérieure de sa part ne soit nécessaire.

 

Dans ce cas, le rendez-vous de consultation est facturé.

Vos échanges avec votre Avocat sont confidentiels, soumis au secret professionnel.

Statue de la justice sur un bureau

Mes spécificités : Favoriser les solutions négociées au service de la Famille

Marche en famille

Le recours aux services d’un avocat ne signifie pas systématiquement qu’une procédure judiciaire sera engagée.

Avocat praticien des modes amiables, Maître Manon FERTÉ est formée au processus collaboratif, à la procédure participative et à l’accompagnement en médiation.

  • Le processus collaboratif est une pratique amiable de résolution des différends, dont la mise en œuvre est préalable à toute saisine du Juge.

Dans le cadre de ce processus, les parties s’engagent contractuellement à rechercher en toute bonne foi et transparence, accompagnées d’avocats formés à cette pratique, une solution comprise et satisfaisante pour chacune d’entre elles.

 

 Le processus se déroule en cinq étapes successives ayant toutes un objectif défini.

 

Afin de garantir la sécurité des échanges entre les parties, les avocats intervenant s’engagent à se retirer du dossier en cas d’échec.

Pour plus d’informations sur le processus collaboratif, vous pouvez interroger votre avocat et consulter le site du droit collaboratif sous le lien suivant :

https://www.droit-collaboratif.org/processus-collaboratif-1

Révision des lois
  • ​Dans le cadre de la procédure participative, les parties signent une convention dans laquelle elles s'engagent à œuvrer conjointement et de bonne foi à la résolution amiable de leur différend ou à la mise en état de leurs litiges au cours de l'instance.

Elle peut porter sur le litige en lui-même ou, depuis la loi n°2016-1547 du 18 novembre 2016,  sur la mise en état de leur dossier (fixation d’un calendrier d’envoi de leurs pièces et écritures,  circonscription des points de droit litigieux, nomination d’un expert…).

En cas d’échec, et à l’inverse du processus collaboratif, les avocats n’ont pas l’obligation de se dessaisir de l’affaire.

  • Grâce à ses compétences, ses qualités et forte des formations régulièrement suivies, votre Avocat est à même de vous accompagner à tous les stades d’une médiation : conseil sur l’opportunité d’avoir recours à une médiation, choix de la personne du médiateur, droit applicable en la matière, préparation aux réunions de médiation, assistance au cours des réunions….

Marteau de juge

A l’issue de la médiation, votre Avocat veillera à l’équilibre de la solution envisagée et à la garantie de vos intérêts.

Tenant compte de votre situation, le Cabinet vous orientera vers une résolution amiable du litige lorsqu’elle paraît possible et adaptée ou, au contraire, vous exposera les modalités de la procédure contentieuse envisagée.

En effet, l’expertise spécifique de votre Avocat en droit de la famille et son expérience contentieuse vous apporteront l’assistance nécessaire en cas de séparation difficile.

Tout au long de la procédure quel que soit son type, vous serez assisté de votre conseil et pourrez échanger en toute liberté et confiance